Vrai ou faux? Démystifions l’assurance invalidité

Nous le savons bien, le domaine des assurances n’est pas toujours le plus reluisant, mais il demeure essentiel pour vous protéger contre les imprévus de la vie. De manière générale, les Québécois et les Québécoises connaissent assez bien les assurances auto, habitation et vie, mais l’assurance invalidité est souvent mal connue dans la population.
Commencer - C’est gratuit
hero-standard-courtier

Afin de vous aider à mieux comprendre les ramifications de cette couverture, nous vous avons préparé un petit article pour démystifier le vrai du faux de l’assurance invalidité.

Je n’ai pas besoin d’une assurance invalidité, car le gouvernement me versera de l’argent si je ne peux plus travailler.

Faux!

Bien que le gouvernement offre des programmes de soutien aux personnes ne pouvant plus travailler, les montants reçus ne sont pas très élevés. Si votre salaire est supérieur au salaire minimum, il y a de fortes chances que votre maladie ou votre accident entraîne une diminution importante de votre revenu familial que les prestations gouvernementales ne pourront pas pallier. Vous pourriez alors avoir de la difficulté à rembourser votre hypothèque et payer l’ensemble de vos factures.

Si je ne peux plus travailler, je serai déclaré invalide et je pourrai obtenir des versements de mon assurance.

Ça dépend!

Pour être déclaré invalide, vous devez répondre aux critères établis dans votre contrat d’assurance invalidité. Ces critères sont définis par chaque compagnie d’assurance, ce qui entraîne différentes définitions de l’état d’invalidité. Parfois, il suffit de ne pas être en mesure d’occuper votre emploi actuel pour toucher les prestations de l’assurance invalidité. Par contre, certaines compagnies d’assurance vont exiger que la personne prouve qu’elle n’est pas en mesure d’occuper aucun emploi pour lequel elle pourrait raisonnablement acquérir les compétences. Il est ainsi très important de bien lire les clauses de votre contrat d’assurance invalidité avant de le signer pour éviter les mauvaises surprises.

Si je suis déclaré invalide, je toucherai une bonne partie de mon salaire.

Vrai!

Votre contrat d’assurance invalidité vous assure d’obtenir un certain pourcentage de votre salaire, normalement entre 65 % et 80 %. Le montant varie en fonction des clauses de votre contrat, mais également de la valeur de votre salaire. Certaines compagnies d’assurances vont également imposer un seuil maximum pour les versements.

Une assurance invalidité n’est pas nécessaire, car il y a peu de chances que je sois invalide.

Faux!

La plupart des Québécois et Québécoises devront un jour s’absenter plusieurs semaines de leur travail pour se remettre d’un accident ou pour combattre une maladie grave. L’assurance invalidité est ainsi une protection qui vous assure d’être en mesure de payer l’ensemble de vos factures, peu importe les imprévus et les pépins de santé.

Mon assurance collective me couvrira en cas d’invalidité.

Vrai et faux!

Bien que certaines assurances collectives incluent des couvertures en cas d’invalidité, le montant reçu n’est pas toujours très élevé et ne peut pas complètement remplacer votre salaire pour payer vos factures. Par ailleurs, ce ne sont pas toutes les assurances collectives qui comprennent des prestations en cas d’invalidité. Si vous souscrivez à l’assurance collective de votre employeur, vous pouvez toujours communiquer avec votre représentant pour connaître les détails de votre couverture en cas d’invalidité. Si vous la jugez insuffisante, il serait pertinent de souscrire à une assurance supplémentaire.

Votre fonds d’urgence est suffisant pour vous protéger en cas d’invalidité.

Faux!

Bien qu’il soit toujours pertinent d’accumuler des fonds d’urgence, le montant ne sera probablement pas suffisant pour remplacer votre salaire, particulièrement si votre période d’invalidité s’étire. Une assurance invalidité vous assure des prestations régulières pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille.

Si vous avez des questions sur l’importance d’une assurance invalidité, n’hésitez surtout pas pour communiquer avec un courtier en assurance. Ces experts sont toujours à votre écoute afin de vous conseiller et de vous guider dans votre recherche de la meilleure assurance pour vous protéger et protéger votre famille.

Articles similaires

Obtenez une soumission
dès aujourd’hui!

Laissez-nous l’honneur de vous servir.
Commencez - C’est gratuit
crossmenu